Perturbateurs endocriniens

 

 

OU SE TROUVENT-ILS ?

 

Si je vous dis le mot barbare « perturbateurs endocriniens », vous pensez à quoi ?

Peut-être que vous direz, ah oui, le bisphénol A dans les biberons et à l’intérieur des boîtes de conserve! Mais désormais, c’est interdit dans les contenants alimentaires, donc tout va bien ! Faites un petit exercice mental, essayez de nommer les perturbateurs endocriniens qui vous viennent à l’esprit. Vous rendez-vous compte de la multitude des perturbateurs endocriniens qui nous entourent ?

Contraceptifs hormonaux, pesticides organochlorés, herbicides, bisphénol A, phtalates, dioxines, PCB, retardateurs de flamme, soja, chlordécone (petit clin d’œil à nos lecteurs antillais), fragrances dans les parfums, distilbène, composés perfluorés, parabens…

Les « xénooestrogènes » (encore un mot barbare !) sont des hormones naturelles ou synthétiques, qui imitent l’œstrogène, l’hormone sexuelle femelle.  Les phtalates, les PCB et les blisphènol A, parmi d’autres,  sont des xénooestrogènes.

Les phtalates, on peut les trouver entre autres dans les jouets. En théorie, certaines ( !) phtalates sont interdits dans les jouets destinés aux enfants de moins de trois ans, mais il y a malheureusement de nombreux jouets venus de l’autre côté du monde qui passe parmi les mailles du filet… Et bien sûr, dès que votre chérubin dépasse les trois ans, elle ne mets plus jamais de jouets dans sa bouche, et elle ne les touche pas à la longueur de la journée, ou le petit frère ou la petite sœur ne pique jamais une poupée de sa grande sœur (ou de son grand frère J) pour la mâchouiller…

Et en parlant des jouets, ils sont également présents dans les jouets sexuels des adultes J Et quand on sait à quel point les muqueuses de cette zone sont fines, les phtalates n’ont pas beaucoup de mal à passer. A propos, avez-vous entendu parler de ce récent scandale des tampons  au glyphosate ? Les tampons fabriqués à partir de coton OGM, traités au glyphosate, perturbateur endocrinien et officiellement classé cancérigène. (Mesdames, vous avez des alternatives, comme le cup en silicone chirurgical ou encore le « flux instinctif libre », renseignez-vous sur le sujet, vous ferez des découvertes intéressantes.)

Mais les phtalates, on peut aussi les retrouver dans les revêtements au sol PVC, dans les parfums. Pour la petite anecdote : devinez quel est le parfum qui contient le niveau le plus élevé de perturbateurs endocriniens ? Le « Poison » de Dior, nomen est omen…

Prenez l’habitude de déchiffrer la liste des ingrédients de vos cosmétiques, et évitez systématiquement les produits cosmétiques qui contiennent les ingrédients suivants :  butylparaben, ethylparaben, methylparaben, propylparaben, diethyl phthalate (peut malheureusement être marqué sous le terme générique « fragrance » ), nonylphenol, nonoxynol, phenoxyethanol, benzophenone, oxybenzone, ethylhexyl methoxycinnamate , 4-methylbenzylidene camphor, bha, triclosan, cyclopentasiloxane, butylphenyl methylpropional.

Bonne traque !

 

 

EFFETS SUR LA SANTE

Pourquoi c’est un sujet essentiel ? Parce que les perturbateurs endocriniens altèrent le bon fonctionnement des hormones. Regardez cette jolie liste non exhaustive des maladies qui sont susceptibles d’être provoquées par les perturbateurs endocriniens : l’infertilité, le développement anormal du fœtus, la puberté précoce, le cancer de sein, le cancer de prostate, le diabète, l’obésité, des problèmes neurologiques, des troubles d’apprentissage, l’endométriose, des maladies métaboliques…

Malheureusement, les cancers hormono-dépendants (sein et prostate) sont le type de cancer qui progressent le plus dans le monde, et c’est particulièrement vrai en France : elle est  le troisième pays au monde pour l'incidence du cancer du sein et le deuxième pour celui de la prostate.

L’endométriose a été qualifiée d’ « épidémie ignorée », plus d’une femme sur dix est touchée et pourtant, le diagnostic se fait en moyenne dix ans après les premiers symptômes…  Même si les causes sont multiples, le rôle important joué par les perturbateurs endocriniens est indéniable, et malheureusement, de nombreuses femmes voient leur rêve de devenir mère voler en éclats.

Quant à la fertilité masculine, les études ont mis en évidence une diminution de près de 50% de la concentration de spermatozoïdes entre 1938 et 1990 à l’échelle mondiale.

Les perturbateurs endocriniens ont également un effet « obésogène », ils sont très probablement une des causes de l’ « épidémie » d’obésité dans les sociétés occidentales, la malbouffe ne pouvant pas expliquer seule l’ampleur de cette soudaine augmentation de poids de la population.

Selon les spécialistes, nous sommes confrontés à une véritable « épidémie » (encore une épidémie !) de puberté précoce chez les jeunes filles et garçons : le développement des caractères sexuels secondaires (seins, poils) survient avant l'âge de 8 ans chez une fille, et du volume des testicules avant 9 ans pour les garçons. Il est essentiel de limiter au maximum l’exposition de l’enfant aux perturbateurs endocriniens.

« Les perturbateurs endocriniens ont un impact sur l'obésité, le métabolisme, le système nerveux, l'identité sexuelle, l'émergence de cancers. Il faut agir, sinon nous courons à la catastrophe. » - dit le professeur Charles Sultan, chef du service d'endocrinologie pédiatrique au CHU de Montpellier et chercheur à l'Institut national de la santé et de la recherche médicale.

 

SOLUTIONS, PISTES POUR DIMINUER NOTRE NIVEAU D’EXPOSITION

Naturellement, la réaction épidermique de la plupart des personnes après avoir lu ce genre d’article, c’est de constater, désespéré, que nous sommes empoisonnés de toute part, et que toute tentative d’y échapper serait vaine. Cependant, nous pouvons immédiatement et très facilement modifier certaines de nos habitudes quotidiennes qui seront un bon départ pour un changement plus profond sur le long terme. Nous pouvons avoir de maintes motivations pour ce faire : notre propre santé sur le long terme, la volonté d’avoir des enfants en meilleure santé, et plus globalement, montrer l’exemple dans notre entourage d’un retour en arrière (ou un pas en avant, façon de voir les choses) de cette société du tout chimique dans laquelle nous vivons. Nos enfants naissent dedans, pour eux, il n’existe guère d’alternative visible. Nous, adultes, si l’on regarde un peu en arrière, pouvons encore se souvenir d’une époque,  où le plastique jetable n’était pas omniprésent.

Quelques-uns des changements qui sont rapides à mettre en place : acheter des conserves en verre au lieu des boîtes de conserve avec un revêtement de BPS (le BPA étant interdit, fallait bien trouver une alternative, dans cinq ans, il s’avérera que le BPS est pire que le BPA), changer ses contenants et ustensiles en plastiques dans sa cuisine en contenants en verre ou en ustensile en inox, ne plus mettre des parfums chimiques, ne pas réchauffer ses plats dans un contenant en plastique…

Les autres changements s’inscrivent plus dans la durée : prendre l’habitude d’acheter moins mais de meilleur qualité, éviter les vêtements de la « fast fashion », souvent bourrés de phtalates et compagnies, en particulier pour les sacs et vestes de simili-cuir, porter des matériaux naturels, comme du coton bio, de la laine… Dans la mesure du possible, essayons de consommer des aliments biologiques, en particulier pour les fruits et légumes qui subissent le plus de traitement chimique, pour limiter notre exposition aux pesticides.

(manque une phrase pour conclure)

 

BIBLIOGRAPHIE, POUR ALLER PLUS LOIN

http://www.amazon.fr/Quand-lintestin-m%C3%AAle-Rapha%C3%ABl-Kellman/dp/2035879671

http://www.natura-sciences.com/sante/limiter-perturbateurs-endocriniens672.html

http://www.naturavox.fr/alimentation/article/ces-substances-chimiques

http://www.plaisirssante.ca/sante/prevention/les-produits-chimiques-vous-empechent-ils-de-perdre-du-poids

http://www.cancer-environnement.fr/274-Perturbateurs-endocriniens.ce.aspx

http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/02/13/les-13-perturbateurs-endocriniens-eviter-dans-nos-cosmetiques/

http://www.alternatives-economiques.fr/-perturbateurs-endocriniens--il-faut-agir-sur-les-causes-_fr_art_1284_67126.html

http://www.oolution.com/bloog/blog/2014/02/13/les-13-perturbateurs-endocriniens-eviter-dans-nos-cosmetiques/

http://www.sabotage-hormonal.org/spip.php?article17

http://fr.sott.net/article/24880-Puberte-precoce-et-perturbateurs-endocriniens

Please reload

Featured Posts

Perturbateurs endocriniens

December 1, 2015

1/3
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags
Please reload

Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

Carine Fregnacq

​0665246876

carinefregnacq@gmail.com